La Question « Talons »

talons

Qu’il soit aiguille, plate-forme ou compensé, le talon fait rêver. Il crée instantanément une silhouette chic, féminine, qui s’affine et allonge les jambes à souhait. Selon Christian Louboutin, « se grandir met à un niveau d’égalité […] c’est aussi un moyen d’avoir de l’assurance, particulièrement dans le monde du travail« .

Si on était aussi bien dans ses baskets que perchée sur des talons aiguille de 16cm, les choses seraient si simples.

Mes petits achats New Yorkais (photo ci-dessus), l’interview de Christian Louboutin (ELLE du 30 décembre) et l’obsession talon partagée avec mon amie Flo, sont à l’origine de ce billet. Le talon parfait est une quête que beaucoup partagent et pour le trouver, il faut savoir choisir ses chaussures, pour y être bien, les aimer et les porter.

Il ne faut pas avoir peur de la hauteur du talon, mais se fier à la cambrure de la chaussure. C’est un piège auquel on se prend souvent, alors que c’est le plus important. Christian Louboutin a partagé son expertise avec Sylvia Jorif, pour ELLE: « La hauteur est moins importante que la cambrure, qui ne doit pas dépasser 8cm, car elle définit la mobilité et le confort. Le dénivelé aussi est primordial. Dans les années 50, par exemple, les talons n’étaient pas très hauts mais la cambrure était quasiment en angle droit. Tout le pied pesait sur le devant et les chaussures étaient très inconfortables. Aujourd’hui, la courbe est plus douce. »

Choisir la bonne taille est essentiel, même si cela peut être difficile selon la forme de nos pieds. les chaussures doivent être à la bonne taille pour ne pas les perdre, mais pas trop serrées pour ne pas souffrir. Personnellement, j’opte soit pour du cuir qui va s’élargir, soit pour une taille de plus et j’ajoute semelles ou anti-glissoires. Par contre, une taille supplémentaire a beau ne pas me gêner pour des chaussures fermées, dès qu’elles sont ouvertes, il ne faut pas dépasser une demie taille (difficile à rattraper).  « Il faut choisir des souliers à sa vraie pointure et, si l’on se sent serrée, prendre une demie-pointure au-dessus et ajouter une fine semelle. […] il faut savoir que si les souliers en cuir se détendent un peu, ceux en soie ou en satin ne bougent pas.« 

Capture d’écran 2012-02-12 à 17.26.55

Les talons ne se suffisent pas à eux-mêmes, la démarche les complète. Mieux vaut se percher sur un 5cm, que sur un 15cm à la marche négligée. Le talon haut nécessite de se tenir droite, ce qui rend confiante et élégante.

Je conseille d’augmenter la hauteur de ses talons avec le temps, pour s’y habituer, c’est un jeu d’enfant. Au cas où, les ballerines se faufileront toujours discrètement dans votre sac.

Les chaussures compensées et les plate-formes permettent de s’élancer plus facilement. La hauteur placée à l’avant compense celle du talon.

Le conseil de Christian Louboutin, « s’entraîner en montant et en descendant des escaliers. Parce-que cela nécessite de monopoliser ses muscles et de se concentrer. Bien sur, il faut éviter les pavés. […] Les talons ralentissent fatalement la marche: il faut l’accepter, s’imposer de ne pas être pressée. Sinon retourner aux baskets.« 

La solution de Mr Louboutin pour réconforter vos petons: « des pochons de glace, comme font les danseuses, et aussi les crèmes contre l’échauffement. Le talc est également très efficace. Je conseillerais enfin de changer régulièrement de hauteur de talons.« 

J’ajoute un site qui propose des escarpins, ballerines, bottines, etc., ajustés aux pieds fins, normaux et larges. Je trouve le principe très intéressant. Ca vaut le coup d’y jeter un oeil et peut-être de se laisser tenter: Duoboots.com

J’espère que ces conseils vous aideront à choisir et à porter vos talons de 5 ou 16cm, que ce soit pour une soirée ou pour tous les jours.

12 Commentaires

  • Alice dit :

    Moi j’ai le chic de choisir des chaussures trop petites! >< Après je regrette tellement… La poisse :(

  • Miss G. dit :

    Si tu savais combien de fois j’ai du ramener des chaussures trop petites qui me faisaient mal ou des trop grandes qui ne me serraient pas, mais que je perdais… maintenant j’ai compris, il faut bien choisir ;)

  • Virginie dit :

    J’adore les talons … Le seul problème, c’est que si ils dépassent 6 ou 7 cm après un peu de marche ça fait « aïe, ouille, au secours !!!!!!!! ». Pas moyen de finir la journée ou même une soirée sans hurler de douleur (j’exagère un peu mais s’en est pas loin).
    Et les escarpins …. c’est trop sexy, ça fait femme fatale … bref le top. Sauf que mes pieds sont tellement fins qu’à chaque pas ils sortent des chaussures. Bref obligé de trouver des chaussures qui tiennent au niveau de la cheville.
    Pour résumer c’est la galère …. :(
    Je veux être sexy et bien dans mes talons !!!!! lol

    • Miss G. dit :

      A mon avis, si tu veux de la hauteur sans souffrir, opte pour les plate-formes à la cambrure douce. J’ai des chaussures à talons dans lesquelles j’ai l’impression d’être à la même hauteur, alors qu’il y a 5cm d’écart. J’ai très peu de chaussures à talons hauts, mais j’essaie de bien les choisir, ce qui veut dire, passer à côté de modèles que j’aimerais aussi avoir.
      Pour ce qui est du talon qui sort de la chaussure, si tu dis qu’elles ne sont pas trop grandes mais que tu as le pied fin, tente les anti-glissoires (mais pas des tout fins en plastique, peu utiles). Bonne chance à toi.

      • Virginie dit :

        Merci pour ta réponse ;)
        Je vais tester tes conseils. Quand tu parles de chaussures plate-formes, c’est les chaussures avec une semelle plus épaisses devant, comme celles sur ta photo ?

        • Miss G. dit :

          Avec plaisir. Oui, c’est tout à fait ça, sur la première photo, ce sont des plate-formes, l’avant est surélevé. Il y en a qui ont une cambrure plus ou moins douce. Je suis super bien dans celles-ci, alors que la hauteur m’a plus effrayé au premier abord. Teste ce type de modèle, mais plusieurs, il faut que tu sentes que tu es stable et bien dedans, dès que tu les essaie. Bonne chance à toi, je sais que ça n’est pas évident. Et tiens-moi au courant si tu trouves ton bonheur!
          Bise.

  • Mafalda dit :

    Pour moi c’est vite choisi: je privilégie le confort à la sexytude!
    J’ai toujours souffert en portant des talons et pour moi cette souffrance n’est pas tolérable. Pire, je trouve que les filles qui mettent des talons et ont une démarche comme sur des oeufs tellement ridicule que ça en est risible. Alors soit je mets une paire de bottines à talons pour sortir avec ballerines dans le sac, soit des jolies chaussures, mais plates… Ou alors des compensées, c’est mieux que rien…
    Mais bon, je suis grande, alors du coup ce n’est pas un grand sacrifice (car je fais quand même un bon mètre 80 si je mets des talons de 10). Si un jour on m’offre des talons dans lesquels je me sens comme dans des pantoufles, je veux bien prendre!
    Au fait, la photo de ton post est absolument sublime, j’adore la façon dont tu l’as travaillée, quelle pro!

    • Miss G. dit :

      J’ai choisi de ne pas choisir et d’avoir les deux! Mais tu sais que je comprend parfaitement ton raisonnement. Dans des bottines à talon et dans des compensées, tu es bien et ça reste des talons. On n’est pas obligés de se retrouver sur un 15cm, dès qu’on parle talon et heureusement d’ailleurs. Le tout est de trouver ce qui nous convient, comme tu l’as fait, au moins, plus de prises de tête. J’ai fais la photo et l’homme est arrivé sur son grand cheval Mac blanc… et si tu mettais un texte avec, comme ça?! vui vui chef, c’est trop beau!

  • Mika dit :

    Merci pour cet article qui m’aide bien.
    Dépassant le mètre 80 il semble plutôt malvenu pour une ‘grande’ de se grandir encore !
    Que Nenni, le plat est pratique, le talon est sexy à condition de choisir celui qu’on aime et qui nous va :)
    Après un flash sur une paire d’escarpins de 18 cm il y a 4 ans, je dois vite fondre pour ne pas souffrir de les remettre.
    Etre grande n’empêchera jamais de porter des talons, assumons les ;)

    • Miss G. dit :

      J’ai l’impression d’avoir fait des années de recherches à ramener ou revendre des chaussures trop grandes, trop serrées ou trop cambrées, pour en arriver à ce billet. Je suis contente qu’il puisse servir à d’autres! Tu as parfaitement raison, ça n’est pas parce-que tu es grande, que tu ne dois pas porter de talons. L’attitude change complètement avec des talons aux pieds, que l’on soit grande ou pas. Bon, je t’avouerais que mon 1,58m, pourrait être jaloux à côté de toi en talons ;)

  • petit bambou dit :

    Avec mon petit 1,55 m… inutile de dire que les talons, j’en ai pas mal dans mon shoesing lol mais bon comme les grandes peuvent se permettre de la hauteur, les petites peuvent aussi se permettre du plat, donc j’alterne, et puis pour le dos ce n’est pas anodin ! :) Par contre les stilettos me paraissent être de l’histoire ancienne, la bonne vieille époque où je les faisais chauffer jusqu’au petit matin sur les dancefloors… aaaah… nostalgie :p
    Sinon concernant les tailles de chaussures, que ce soit du plat ou du haut, il me faut toujours la taille exacte, les semelles en cuir j’ai essayé dans une paire de boots cet hiver et ça n’a pas suffit, faut dire que j’ai le pied fin et malgré tout type d’artifice rajouté, je ne m’y sens jamais aussi à l’aise qu’avec des chaussures pile à ma taille. Bisous Gaëlle

    • Miss G. dit :

      Je te suis de près avec 1,58m, mais je ne sens pas le besoin de me grandir pour autant. Quoi que… ça dépend avec qui je suis. Je suis parfaitement d’accord avec toi et je fais pareil, j’alterne plat et talons. L’essentiel, c’est de sentir bien dans ses chaussures (et de savoir marcher avec). Les stilletos en boîte… si je devais y retourner, je crois que je rêverais d’y aller en Converse, mais on ne me laisserais pas rentrer. Tu as de la chance de pouvoir être facilement à l’aise dans des chaussures. Pour ma part, je fais une demie pointure et j’ai le pied large, donc c’est une vraie galère! C’est soit trop petit et serré, soit trop grand, d’où mes recherches pour trouver des solutions efficaces. Ca n’est pas un drame, mais je déteste me lancer dans les essayages de chaussures, car je sais que je vais vite être déçue. Que nos vies sont dures, n’est-ce pas? ;) Bisous Petit Bambou!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *